Tout savoir sur le revêtement du sol en industrie agroalimentaire

 

Etant propriétaire d’une industrie, il faut que cette dernière respecte les normes établis par la société pour espérer une certaine durabilité. Surtout lorsqu’il s’agit d’industrie agroalimentaire qui manipule chaque jour, des aliments qui seront à leur tour mis en vente sur le marché il faut que toute l’hygiène soit présente. Le sol doit être choisi en fonction des facteurs comme les conditions d’exploitation et de conditions, pour ne pas risquer des baisses considérables de salariés au sein de l’entreprise. Le revêtement du sol, doit obligatoirement apporter une réponse aux problèmes de sécurité et de performance que posent les conditions de travail. La pose du sol doit se faire avec des éléments comme la résine ou encore le polyuréthane. La récolte de maximum d’informations est donc nécessaire pour ne plus être confronté aux problèmes, que soulève le thème. 

Le revêtement du sol qui répond à des critères d’exploitation. 

Quand on parle de critères d’exploitation, on veut signifier les contraintes auxquelles le revêtement du sol sera confronté. Une liste exhaustive a été donc établi à cet effet, pour pouvoir mieux se situer. La première contrainte est la résistance au caractère humide du sol. Ce dernier doit être perméable à l’eau pour éviter les risques de glissades. La deuxième contrainte est la résistance aux passages du personnel et des engins.  De plus le sol doit pouvoir faire face à des chutes importantes d’objets assez lourds. La troisième et dernière contrainte est la résistance aux divers produits chimiques.

Adopter un sol antidérapant pour éviter les accidents de travail

Le personnel est en permanence confronté à des risques, du fait des sols qui présentent un aspect trop lisse. Il faut donc opter pour un revêtement de sol antidérapant, pour résister aux glissades. Il faut pouvoir être s’équilibrer entre le sol lisse hygiénique et celui limitant les glissades.