Le reconfinement en France : pour quel raison ?

A travers de la situation actuel, le nombre de cas qui atteint le coronavirus ne cesse de se progresser. L’état français a décidé de se remettre au reconfinement jusqu’au mois de mai. Mais pour quel raison alors ? Quels sont leurs stratégies pour ce reconfinement ?

La prise de la décision

Pour plus d'informations via ce lien, les informations nécessaire sur le reconfinement. Emmanuel Macron a pris toujours la décision de confinement pour amener la lutte contre la contamination du coronavirus. Le gouvernement Français a décidé de se reconfiner pendant deux mois. La date prévue pour ce reconfinement est le 6 mars 2021. Tout le monde pense que celle-ci est au même stade que tous les confinements au paravent. Or, le confinement dans la période de toussaints semble moins strict. Dans le cette période de toussaints, on a vu que la portée de masque a tant diminuer, d’où il possède toujours de stock de masque et ce derniers a provoqué les nombres des variants. En fin d’année, il y a une augmentation des nombres de patients qui atteint la pandémie selon les scientifiques. D’où la retrouvaille du reconfinement.

Les stratégies de ce reconfinement

Le gouvernement français ne pense pas faire le reconfinement par région. Or, après les enquêtes des Objeko, il existe des régions qui ont beaucoup des cas et des régions avec des moindres de cas. Comme par exemple à Dunkerque, il y existe de 900 cas sur 100000 habitants dans une semaine, et de même à Lille, 76 cas  de patients. Dans ce cas-là, les peuples s’expriment leurs avis en deux propositions différents. La première désire l’assouplissement le couvre-feu. La deuxième, elle exige de mettre la capitale tout en cloche au moins deux ou trois semaines et tout ouvrir tout à la fin. A travers ces désires du peuples, le maire est venu dans les camps de la majorité. Or, est-ce que ce l’état peut garantir le fait que tout va être très bien en mois d’avril ? Sur cette décision de reconfinement, on peut analyser que l’état fait un pas en avant et 36 pas en arrière.